Aménager un terrain de foot dans un petit jardin : comment faire ?

Vous et vos enfants êtes des inconditionnels des matchs de foot du week-end ? Vous n’en manquez jamais un et, une fois, sur votre canapé, vos jambes vous démangent ! Qu’il serait agréable d’avoir n endroit où jouer chez soi ! Voici nos conseils pour réussir l’aménagement d’un terrain de foot !

Adapter son jardin

On connaît tous cette sensation : en regardant un match de foot on sent soudain nos jambes nous démanger ! Qu’est-ce qu’on ne donnerait pas pour pouvoir taper dans le ballon et réussir cette transversale que le joueur de l’autre équipe a manqué. Mais si on s’y prend correctement, il n’est pas si difficile de réussir l’aménagement d’un terrain de foot dans son jardin. Outre le matériel nécessaire que vous pouvez trouver sur ce site, il y a aussi quelques modifications à apporter à votre jardin.
La première concerne la pelouse. Évidemment, on ne vous demande pas d’en faire un billard ou que tout soit impeccable, mais par exemple vous pouvez essayer de reboucher les trous éventuels afin d’obtenir un terrain plus lisse et, surtout, d’éviter les risques d’entorse. Cela peut vous prendre un certain temps, mais retravailler sa pelouse fera du bien à votre jardin et facilitera l’aménagement d’un terrain de foot.
Ensuite, il vous faudra également faire quelques sacrifices. Un terrain de foot entouré de rosiers et autres plantes, c’est un peu risqué. Surtout pour les plantes. Il vous faudra donc trouver une solution qui peut être d’installer un grillage protecteur autour de vos plantes afin d’éviter les dégâts malheureux. Une fois ces quelques détails arrangés, on peut passer à l’étape suivante.

Trouver du matériel

amenagement-d-un-terrain-de-foot-dans-le-jardin-2

Selon les dimensions de votre jardin, vous pourrez réussir l’aménagement d’un terrain de foot plus ou moins grand. Prenez exemple sur les différents formats existant de terrain : qu’on le joue à 11, à 7, à 5 ou à 3, le football ne se joue pas dans les mêmes conditions. C’est en tout cas certain, vous ne pourrez pas retrouver les mêmes sensations que sur un véritable terrain mais en choisissant un format adapté, vous pourrez déjà en profiter suffisamment.
Commencez déjà par choisir un format de but de foot adapté. Les buts classiques, utilisés par les professionnels font environ 2m40 de hauteur sur plus de 7m de largeur. Inutile de préciser qu’installer un tel but dans son jardin n’a d’intérêt que si vous profitez d’un très grand terrain. N’hésitez pas à choisir les buts plus adaptés. Ceux utilisés en futsal peuvent déjà convenir bien davantage à un jardin de particulier. S’il faudra certes un jardin un peu plus grand qu’un jardin moyen, il n’est pas impossible d’en profiter.
3m sur 2, 4m sur 2, vous avez à peu près l’idée en tête. Cela dépend du terrain dont vous disposez. Par exemple, pour du 4m sur 2 un terrain de futsal est parfait. Si vous n’avez à votre disposition qu’un petit terrain, optez pour un but pliable. Facile à ranger, il conviendra parfaitement !

Le délimiter

Pour terminer l’aménagement d’un terrain de foot de jardin, il faut penser à le délimiter. Déjà qu’avec votre but vous n’avez plus besoin de sac à dos, vêtements ou autres ersatz de poteaux, il ne vous reste plus qu’à le délimiter. Soit vous pouvez simplement vous mettre d’accord ou alors faire entourer votre terrain d’un filet de protection. Déjà, il protégera vos plantes, et vous saurez quand il y a touche !
Autant éviter les disputes classiques du : mais non elle est pas sortie ! Si elle est sortie donc le but ne compte pas